Non classé

Besoin de reconnaissance : ma meilleure astuce pour l’assouvir

Besoin de reconnaissance : de quoi avons-nous réellement besoin ?

Ma meilleure astuce pour satisfaire, assouvir notre besoin de reconnaissance ? Hum, bonne question ! Après t’avoir parlé de la traversée du désert, de ma meilleure astuce pour appliquer et tenir tes bonnes résolutions ou encore pourquoi la majorité des entrepreneurs abandonnent, parlons du besoin de reconnaissance… !

Comme je ne suis pas quelqu’un qui a de base hyper confiance en elle, je me suis dit que ce serait intéressant justement de participer à un événement inter-blogueurs autour du besoin de reconnaissance – notamment pour que l’on puisse progresser ensemble dessus 😊…

Cela participe au développement de son mental, d’un bon mindset… Et c’est indispensable en tant qu’entrepreneur voyageur !

C’est un point essentiel dans le démarrage d’une nouvelle vie, l’amélioration de soi et un meilleur épanouissement.

Le besoin de reconnaissance en quelques mots

Le besoin de reconnaissance en quelques mots

Pour commencer, il faut comprendre que le besoin de reconnaissance fait partie des besoins essentiels dans la célèbre pyramide Maslow.

Le besoin de reconnaissance se trouve en effet au même niveau que l’estime de soi. En quelques mots, l’estime de soi est le jugement, l’évaluation qu’une personne a concernant sa propre valeur.

De ce fait, plusieurs facteurs vont venir influer sur ce jugement, cette image, estime de soi.

Notamment son entourage personnel et professionnel.

Ainsi, le besoin de reconnaissance est un besoin majeur beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît… En plus de ce rapport à nous-même, il y a aussi ce rapport à l’Autre. Ce besoin si humain que les autres nous voient, nous reconnaissent, considèrent la valeur de notre existence.

Le problème est que souvent, sans reconnaissance, le sentiment de ne pas avoir de valeur, de ne pas trouver, prendre sa place domine… L’estime de soi est importante pour gagner en sérénité, ne pas lutter en permanence pour être un minimum satisfait, et surtout pour avancer.

Besoin de reconnaissance : de quoi avons-nous réellement besoin ?

Besoin de reconnaissance : de quoi avons-nous réellement besoin ?

Une fois que l’on comprend les contours du besoin de reconnaissance et de l’estime de soi, à juste titre, on peut se demander alors de quoi avons-nous réellement besoin !

Avons-nous besoin d’une reconnaissance des autres ? D’une reconnaissance de soi-même ? A quel degré avons-nous besoin de reconnaissance ? Comment… ?

Ce sont des questions pertinentes et qui sont très variables d’un individu à un autre…

En tout cas, il est certain que tout individu a besoin d’assouvir son propre besoin de reconnaissance envers lui-même. De reconnaître ses propres valeurs.

Travailler sur soi

Travailler sur soi

Ainsi, comme il est plus facile de travailler sur soi-même, que de changer les autres, d’être en attente perpétuelle de leurs approbations, il y a 4 piliers à connaître en la matière.

  1. Se respecter est essentiel.

Si tu ne te respectes pas, que tu ne reconnais pas la valeur de ton existence, tes capacités, tu ne pourras pas avancer.

  1. La confiance en soi.

Travailler sur soi et sur son propre besoin de reconnaissance consiste aussi à développer sa confiance en soi. A savoir d’être conscient de ses capacités, de ses limites et s’écouter pour avancer en sécurité et de manière équilibrée à travers les chemins voulus.

En effet, sans un minimum de confiance en soi, on perd facilement le contrôle de sa vie et surtout on laisse le pouvoir dans les mains d’Autrui.

  1. Avoir du contrôle sur sa vie est notre responsabilité.

Ce point est clé. Tu dois comprendre que c’est toi et uniquement toi le capitaine de ton navire. C’est ta vie. Et dans ta vie tu n’es ni un sous-fifre, ni un passager. Tu dois pouvoir mener ta barque, prendre tes propres décisions.

  1. Croire en ses capacités.

Pour développer son estime de soi et assouvir son besoin de reconnaissance, il est essentiel de croire en ses capacités, de se concentrer sur les possibilités plutôt que sur les manques. Il faut faire de ses qualités, de ses talents naturels, des forces. Cela demande du courage mais cela en vaut largement la peine… ! 😊

Dans ce travail sur soi, il faut progressivement se détacher du regard des autres, surtout qu’il ne devienne pas un frein à son propre épanouissement

Entrepreneur et besoin de reconnaissance

Entrepreneur et besoin de reconnaissance

Le besoin de reconnaissance en tant qu’entrepreneur humain est à la fois pertinent et toxique…

En tant qu’entrepreneur, ce sont les montagnes russes tous les jours et il est important d’apprendre à développer sa confiance en soi, à suivre son chemin en ne regardant pas trop autour… Tout en étant à l’écoute du marché, de ses clients.

Ce n’est pas si simple…

De ce fait, j’ai réfléchi à ce qui me semble être la meilleure astuce à te donner face à cette problématique.

Passer à l’Action

Passer à l’Action

Cela peut sembler tout bête mais à mon sens, passer à l’action et prendre du recul par rapport à cela est la meilleure posture à adopter. En effet, il n’y a que l’action qui peut apporter des preuves et pallier le manque de reconnaissance. Cela assouvit doublement son besoin de reconnaissance en soi par rapport à soi justement et par rapport aux autres.

Ainsi, à chaque fois que je manquais de compréhension, de reconnaissance – surtout de la part de mon entourage – j’ai mis les bouchées doubles, je me suis remise au charbon…

Et ça a fini par porter ses fruits !!

Ce n’est pas toujours parfait, mais oui j’ai évolué… Et l’Action est une valeur qui me tient à cœur désormais !

« Dans un voyage, ce n’est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout » – Philippe Pollet-Villard.

Il est primordial de passer à l’Action, de tester. De faire justement le plus tôt possible pour mieux s’évaluer, et de réévaluer à la hausse.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron…

C’est en passant à l’Action, que l’on se prouve à soi-même – et par ricochets aux autres – que l’on est capable.

De ce fait, je te conseille à toi aussi de passer à l’action pour tes objectifs, tes rêves. Passer la seconde sans t’oublier toi. Sans déterminer ton avenir par quelqu’un d’autre.

Ecouter oui, mais n’exister et être reconnu qu’à travers les yeux de d’autres, non.

Assouvir son besoin de reconnaissance en mesurant le chemin parcouru

Assouvir son besoin de reconnaissance en mesurant le chemin parcouru

Dans cette dynamique, ton aventure, ta vie, sera loin d’être un fleuve tranquille…

Les jours où ça ne va pas, tu auras l’impression de n’avoir rien accompli, de ne pas pouvoir être reconnu, voire que ton existence est insignifiante.

Dans ces moments-là, je te recommande d’écrire dans un cahier, un google doc tous ce que tu as accompli jusqu’à présent. Tous ces obstacles que tu as peut-être oubliés et pourtant que tu as franchi… Tous ces projets réalisés, tes progressions personnelles…

Mesure le chemin parcouru !

Cela va te rebooster et tu verras que tu peux encore largement aller plus loin. Pour ta propre âme et alors seulement pour les yeux de ceux qui comptent pour toi.

Si ce sujet t’a plu, n’hésite pas à me le dire en commentaire 😊 !

Partagez l'article :
6 comments

Merci pour cette réflexion Marion ! Agir reste la recette universelle au sentiment d’estime personnelle j’en suis convaincu.

merci pour cette réflexion autour du besoin de reconnaissance. J’ai bien aimé l’astuce préconisée les jours de moins bien : mesurer les progrès déjà réalisés et le chemin parcouru. La progression dans l’action n’est jamais linéaire. Merci pour cet article 🙂

Merci pour ce superbe article, très intéressant et pertinent du début à la fin.

Le paragraphe sur l’entrepreneur m’a vraiment parlé.

Etre entrepreneur ou avoir un projet différent de ce que fait l’entourage immédiat, provoque d’importantes vagues de l’estime de soi car la reconnaissance des autres est, soit absente, faible voire même critique et parfois au point de pousser à l’abandon.

Mais comme tu le dis si bien, c’est l’action et encore l’action qui fait la différence. Il faut apprendre à être fier de ce que l’on fait et de ce que l’on est avant même que les autres ne le perçoivent ou le comprennent. L’entourage ne comprend et ne voit les choses que par le prisme son histoire de sa propre expérience et de ses peurs. De la peut naître un décalage important. Être conscient que les autres n’ont pas la même lecture de ce que nous entreprenons est déjà une première étape vers la confiance en soi.

Une bonne solution est aussi de bien s’entourer. D’être en contact permanent avec des personnes qui pensent de la même façon, et voient toujours les choses de manière positives. C’est aussi ce que l’on appel les véritables amis 🙂

Merci pour ce bel article ! Complètement d’accord avec toi sur le fait qu’il est plus facile de travailler sur soi-même que d’essayer de changer les autres. Le jour où j’ai compris qu’on ne peut contrôler les gens ni tout ce qui est à l’extérieur de nous, mais seulement ce qui est en nous, seulement notre propre comportement, cela m’a complètement ouvert l’esprit 🙂

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *