entreprendre et voyager

Ce que je veux en tant qu’entrepreneur digital nomade

Ce que je veux en tant qu’entrepreneur digital nomade

Lorsque l’on devient entrepreneur, indépendant, chef d’entreprise, à son compte, il peut être fréquent de tomber dans le cercle vicieux de s’oublier un peu soi-même. De se lancer à corps perdu, de répondre sans aucune limites aux souhaits des clients, de les mettre au centre de sa vie. Oui c’est important, mais il ne faut pas non plus oublier ses propres souhaits en tant qu’entrepreneur. Ce que l’on veut. Pour toi, Pourquoi tu as pris ce rôle et surtout ce que tu veux en faire, ce que tu veux que cela apporte à ta propre vie, etc.

Entrepreneuriat et digital nomadisme : une histoire de personnalité et de passion

Entrepreneuriat et digital nomadisme

Un travail passion – comme c’est souvent le cas lorsque tu es entrepreneur – fait clairement entièrement partie de ta vie… Mais le risque ce n’est pas tant au niveau des frontières entre vie pro et vie perso mais plutôt je pense dans une certaine forme « d’esclavage » envers les clients, dans ton activité. C’est-à-dire que tu dois rester en accord avec tes valeurs, tes principes, une certaine attractivité opérationnelle, ne pas oublier de t’accorder du temps pour toi, de toujours « t’émerveiller », faire des découvertesEntreprendre Et Voyager

Ta vie elle n’est ni dans le passé, ni entièrement dans le futur en prévoyant tout en permanence… Ta vie elle passe aussi maintenant, dans le présent. Ne la laisse pas défiler sans ouvrir les yeux, sans engranger des souvenirs et des expériences, dès à présent.

Digital nomade : des choix personnels à soupeser

Digital nomade : des choix personnels à soupeser

Cela étant dit, là où à mon sens c’est tout particulièrement intéressant, c’est lorsque l’on prend le prisme de l’entrepreneur digital nomade. En effet, le fait d’être digital nomade, pour le côté voyages, mobilité, conduit à ramener du sens, de l’apprentissage, du plaisir aussi dans notre indépendance. De revenir au présent.

En outre, cela permet aussi de prendre de la distance, du recul, de se nourrir, de s’inspirer, de renouer avec qui l’on est et ce que l’on veut. Une vie de choix, d’aventures… Une certaine forme de liberté.

Cependant pour autant, il ne suffit pas juste de voyager, de bouger, de rentrer dans une case, un « moule », de digital nomade… Il s’agit en effet avant tout d’un travail, d’un cheminement, d’affirmations personnelles.

Cela nécessite de prendre le temps soi de faire une introspection, de prendre le temps de se questionner sur ses propres désirs, ses aspirations.

Qui plus est, la gestion de la liberté n’est pas toujours évidente non plus… Elle doit s’équilibrer, se soupeser en permanence.

Etre digital nomade : une liberté personnelle de voyages et de travail

Etre digital nomade : une liberté personnelle de voyages et de travail

Car attention, tous les digital nomades n’ont pas nécessairement besoin/obligation/envie de partir toutes les semaines, tous les mois, de bouger en permanence à l’autre bout de la planète… ! Là aussi, il s’agit avant tout de possibilités, de choix, d’un mode de vie qui nous permet de le faire. Néanmoins, chaque personnalité, manière de l’appréhender doit être respectée.

Tu peux très bien partir 1 ou 2 fois par an la durée que tu souhaites, avoir une base le reste du temps et être tout à fait heureux(se) ainsi.

C’est mon cas et je pense que cela répond à ce que je veux en tant qu’entrepreneur digital nomade… En tout cas pour le moment.

Et, ce, aussi bien d’un point de vue professionnel, que personnel.

En fait, je ne sais pas pour toi mais ce n’est pas rouler en Lamborghini ou encore siroter des cocktails à longueur de journée qui m’intéresse dans ce mode de vie de digital nomadisme et dans la vie en général… Des souhaits, objectifs, désirs, peuvent également être relativement « simples ». Même en pénétrant dans l’entrepreneuriat.

Personnellement, ce que je veux en tant qu’entrepreneur digital nomade n’est – je ne pense pas – pas le nirvana. Je peux y parvenir progressivement.

Les seules limites et opportunités à prendre et à fixer doivent venir de moi-même… Cela doit rester personnel.

Je veux :

Ce que je veux en tant qu’entrepreneur digital nomade

  1. Continuer de voyager – dans de bonnes conditions sanitaires et un minimum de confort ;
  2. Poursuivre mes partages d’expérience – j’adore échanger, aider, guider😉;
  3. Ecrire un livre – car j’ai pleins d’idées, que cela rejoint le besoin de partage et que c’est mon rêve depuis toute petite ;
  4. Limiter le stress dans ma vie personnelle et professionnelle ;
  5. Eliminer les personnes toxiques ;
  6. Me concentrer sur des missions qui m’intéressent et me correspondent ;
  7. Investir ;
  8. Continuer d’apprendre, de lire, d’écrire, de cuisine ;
  9. M’émerveiller, être surprise ;
  10. Passer du temps en famille

C’est cela qui Me rend heureuse, qui m’apaise, m’épanouis

Pour l’intégrer à ma vie au quotidien, il faut que j’en sois consciente et que je fasse les bons choix en fonction.

Et toi ? 😊

Je te propose de faire l’exercice ici !

Ce que tu veux, souhaites accomplir en tant qu’entrepreneur digital nomade

Ce que tu veux, souhaites accomplir en tant qu’entrepreneur digital nomade

Tu peux le faire sous forme de liste, mais aussi de tableau par exemple pour une meilleure clarté, une feuille de route…

Objectif/Désir/RécompenseComment je l’affirme, solution, comment je m’y prends
Désir n°1 :Solution, moyen, principe n°1
Désir N°2 :Solution, moyen, principe n°2
Objectif n°1 :Solution, moyen, principe n°3
Objectif n°2 :Solution, moyen, principe n°4
Récompense n°1…Solution, moyen, principe n°5…

Et ainsi de suite… !

Astuce bonus : si tu as des difficultés, fais-le aussi à l’envers ! Ecris ce que tu ne veux Pas pour ton activité etc… !

Par exemple, je ne veux plus de stress dans ma vie, je ne veux pas d’un entourage qui ne me soutiens pas, je ne veux pas être en location en permanence, je ne veux pas détruire ma vie au profit de l’argent, de trop de travail etc…

Je dis Non

Je dis Non

Globalement, tu verras qu’il est plus difficile de dire Non, d’assumer ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas qu’il n’y paraît…

L’entrepreneuriat et même le digital nomadisme peuvent constituer des spirales « infernales » si on ne fait pas attention, si on ne se pose pas aussi un peu…

Par pression, pour des raisons économiques, pour « suivre le mouvement » ; nos désirs et propres objectifs peuvent facilement passer au second plan… Même en tant qu’indépendant. J’en parle en connaissance de cause.

Par exemple en ce moment, tu vois, je me rends compte que j’ai un peu plus de temps qu’à un moment donné dans ma vie professionnelle… Et pourtant je ne fais pas passer un de mes plus gros buts (« écrire un livre »), en premier.

Je me cherche un peu des « excuses » et je me demande régulièrement pourquoi j’agis ainsi. Pourquoi Nous agissons ainsi. Pourquoi nous faisons souvent passer en second ce que nous Voulons Vraiment

Je n’ai pas encore la réponse, mais j’y travailleJe dis Non. Je dis aussi Oui à ce qui compte, ce que je veux vraiment, je me remets en question, je teste, je pose les choses, je m’affirme à tous les niveaux… C’est cela aussi être un vrai entrepreneur digital nomade.

En somme, je pense que c’est important d’en parler ensemble, de se pencher chacun sur ces souhaits… Si cet article t’a plu n’hésite pas à le partager !

Enfin, pour continuer de suivre mes aventures, tu peux aussi me retrouver sur mon compte Instagram perso😉 !!

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
8 comments

C’est effectivement souvent plus facile d’identifier ce dont on ne veut plus que ce que l’on veut. En tous cas, ça peut être une bonne première étape !
Je ne peux pas me revendiquer “digital nomad”, car je suis resté très sédentaire ces derniers mois (bon, la crise sanitaire n’a pas aidé…). Mais ce que j’apprécie beaucoup dans le fait de travailler sur internet, c’est d’avoir cette liberté de pouvoir exercer depuis pratiquement n’importe où. Et donc de pouvoir décider de partir sur un coup de tête. Après, je me dis parfois qu’il faut se méfier du syndrome de la “vie parisienne” : s’installer dans une grande métropole en se disant qu’on peut potentiellement bénéficier de tous ses avantages (culture, …), mais au final en avoir surtout les inconvénients au quotidien. De ce point de vue-là, l’équilibre vie privée / vie pro reste pour moi un vrai sujet d’attention !

Bonjour

Pour ton livre peut être ce n’est pas le moment! Je crois que quand ça vient pas c’est que c’est pas le moment. Bravo pour l’article, je te dirais que ça donne envie si je n’étais pas moi-même digitale nomade. Je pense que l’on ne peut que se féliciter. C’est un sacré challenge. Je suis psychologue et je fais de l’EMDR. C’était tout bonnement pas compatible à priori. Je ne savais pas que c’étais impossible alors je l’ai fait… Ce n’est pas ma citation…En gros, être enfermée dans une boite comme dit Pierre Rabi, c’était pas possible. Alors je fais mes consultations avec des voyageurs, des expatriés ou des gens qui ne peuvent pas sortir de chez eux. Et je voyage!!! Yeah!! Vive la liberté!!! J’ai fait mes consultations, d’Italie, d’Angleterre, d’Espagne, du Chili, du Brésil et des 4 coins de la france…Créons notre réalité!! Merci pour cet article! laurencegoutelle.fr

Merci pour cette article qui nous remet à nos vrais désirs profond, à l’essentiel.

Sur quel base ai-je envie d’avancer? C’est une excellente question. Et qu’on soit digital nomade ou pas.

Exercice que j’avais déjà effectué mais à refaire. Nos envies, souhaits changent au fur et à mesure que nous avançons.

Super exercice ! Parfois, on a tellement la tête dans la guidon qu’on ne prend plus le temps de penser à ce qu’on veut réellement ou non. C’est important de prendre un moment pour y réfléchir et être en accord avec soi-même, pour être totalement épanoui 🙂 merci pour tes conseils !

C’est vrai, ce n’est pas facile d’équilibrer notre vie professionnelle et personnelle.
Souvent, dire «Non» à certaines choses signifie dire «Oui» à notre propre bien-être.
Merci pour cet article

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *