entreprendre et voyager

Entreprendre et voyager c’est grandir plus vite

entreprendre : maturité nouvelle

Qui aurait cru que je regarderais des vidéos business, que je m’intéresserais à l’immobilier et à la comptabilité un jour ? Je suis une littéraire, une créative, une hypersensible, une voyageuse aussi… Et je me rends de plus en plus compte que le voyage – et désormais l’entrepreneuriat et le freelancing qui sont venus s’ajouter – sont d’excellentes sources d’apprentissage, de croissance, de maturité… Des phénomènes de canalisation de l’action incomparables pour s’élever, s’élargir à d’autres horizons, s’épanouir, devenir une meilleure version de soi-même… Entreprendre et voyager c’est grandir plus vite ! En effet, à mon sens, cela apporte bien plus que juste une éducation « standard », et ce à différents niveaux. Je t’explique donc ici pourquoi et comment. Comment entreprendre et voyager m’a fait grandir plus vite et comment cela peut t’aider à toi aussi !

Pourquoi entreprendre te fait grandir plus vite

Entreprendre et voyager : grandir

Pour commencer, comme le dit l’adage, « ce qui ne te tue pas te rend plus fort ». Cela signifie que si tu souhaites t’endurcir, avancer, changer, grandir, il faut multiplier les situations où tu seras dans l’inconfort, le risque, le flou – mais tout de même cadré, pour ne pas prendre trop de risques et passer au danger. Prendre des risques mesurés, mais prendre des risques quand même !

Alors comment prendre des risques mesurés ? Pourquoi entreprendre s’inscrit tout à fait dans cette optique ? En fait, comme le souligne la définition même a priori d’entreprendre – car il est difficile d’en trouver une définition limpide pour tous – le fait de commencer, d’entamer quelque chose, est nécessairement enrichissant.

Ce qui fait qu’en ayant une multitude de définitions, on peut se l’approprier et c’est possible pour différents profils et activités. Par extension, entreprendre se traduit par le fait d’engager des opérations commerciales, industrielles… À titre d’illustration, j’ai trouvé cette citation très intéressante :

Commencer à exécuter ce qu’on a décidé d’accomplir. Par exemple, entreprendre une besogne, un ouvrage. Entreprendre est un voyage. Vous pouvez aussi entreprendre une guerre contre vos voisins… Entreprendre de traduire un auteur.

Sans même encore entrer dans le détail, nous notons qu’entreprendre se rapproche de la notion de voyager. Tu le sais. De plus, entreprendre réside d’abord dans la prise de décisions, dans l’intellect, et c’est généralement relatif à un projet plus ou moins « complexe ». Il n’y a ainsi aucun mystère là-dessous : c’est la complexité justement qui nous fait grandir. Mais là où à mon sens c’est intéressant, c’est que créer ta propre activité, offrir tes services – ou quelle que soit la forme d’entrepreneuriat, de création, de liberté géographique, de business que tu choisis – va te permettre de toucher des horizons que tu n’aurais jamais atteint, entrouvert autrement. Ou du moins c’est valable pour une majorité d’entre nous.

(À noter également bien sûr, il y a des débats entre le choix d’être un « simple freelance » et le fait d’être entrepreneur à proprement dit. Mais dans tous les cas les deux entreprennent dans le sens strict du terme. Les deux apprennent. Et les deux grandissent).

L’entreprenariat : la porte ouverte à une maturité nouvelle

entreprendre : maturité nouvelle

Laisse-moi t’expliquer pourquoi tu ne peux pas grandir aussi vite que si tu choisis d’entreprendre. Ou disons plutôt en quoi de toute façon entreprendre te fait grandir plus vite !

En fait, lorsque tu es à ton compte, toute la vie et les méthodes de travail que l’on t’avait inculqué auparavant sont bousculées. Je ne sais pas pour toi, mais en tout cas c’est l’effet direct que cela a eu pour moi.

Tu n’as généralement pas de chef, de hiérarchie… et pas non plus de subordonné. Les plages envisageables pour ton travail deviennent immenses, personne ne te dit comment t’organiser, quelles sont les tâches à prioriser, comment t’organiser et ne vérifient derrière toi. Tu es obligé d’avoir un regard de A à Z sur ton activité. De toucher toutes les fonctions inhérentes à une entreprise : administratif, comptabilité, communication/marketing, management, opérationnel, voire juridique… Cela fait vraiment beaucoup !

Tu prends clairement maintes responsabilités en même temps ! Et quoi de mieux que la prise de responsabilités pour une croissance accrue ? C’est vraiment grandir de manière saine, même si tu te sens débordé ! En prenant des responsabilités que tu n’aurais pas prises sinon, tu t’élèves et accèdes de toute façon à tout un nouveau monde professionnel !

Après, bien évidemment, tout le monde ne gère pas et n’assume pas le fait de grandir ainsi de la même manière ! Et le but étant à terme surtout de venir à « bout » de tout ce que tu entreprends ! De ne pas abandonner, d’aller jusqu’au bout de ce tu as entrepris !

Ce n’est pas assez d’entreprendre, il faut mener à bien son projet.

Et c’est encore une fois dans l’aboutissement, l’accomplissement que l’on grandit et que l’on s’épanouit ! Car c’est avec la maturité et la sagesse, je pense que l’on est souvent mieux dans sa tête et dans son corps. Que l’on devient plus libre.

Ce que toi tu décides d’apprendre

ce que toi tu décides d'apprendre

Néanmoins, dans ce processus d’entreprendre qui te fait grandir, engranger des responsabilités, élargir tes champs de connaissances et de compétences, tu vas de fil en aiguille te tourner vers différents secteurs, souvent vers des figures, des rencontres dont tu n’avais jamais entendu parler auparavant. Et là ta véritable force à ce niveau c’est que c’est toi qui reprends les rênes de ta vie, qui décides quels contenus consommer, quelles méthodes adopter, ce qu’il est judicieux ou non d’apprendre. Tu n’es plus un mouton ni dans ta vie de tous les jours, ni dans ta vie intellectuelle et professionnelle.

En outre, non seulement tu peux diversifier tes domaines, mais qui plus est tu peux choisir comment apprendre. C’est pour cela que les formations sont notamment en plein essor et sous différents biais/supports ! Voici comment tu peux continuer d’apprendre et grandir plus vite en entreprenant :

  • Livres dédiés
  • Podcasts
  • Formations en ligne
  • Formations en présentiel
  • Articles de blogs
  • Vidéos
  • Groupes réseaux sociaux dédiés
  • E-books…

Tu n’es plus cantonné à un même savoir commun et minimal, voire inutile. Tu expérimentes sans cesse, tu testes tes propres méthodes, tu te formes souvent davantage et bien évidemment tu démultiplies ce savoir en voyageant et en mettant tout cela en action !

Peu sont les « salariés classiques » qui continuent vraiment d’apprendre, sauf s’ils y sont vraiment obligés. Entreprendre en soi est un cheminement qui te pousse à l’excellence. Car si tu n’es pas excellent ou très bon, c’est cuit.

Ce que t’apprend le fait de voyager

ce que t'apprends voyager

Maintenant, nous allons nous intéresser davantage au lien entre voyager et grandir. Voyager c’est partir pour une destination plus ou moins lointaine, être transporté, conduit. Et puis y rester. Découvrir des choses nouvelles, engranger des souvenirs, faire de nouvelles expériences.

Selon des études récentes, voyager apporte beaucoup de bonheur à différents niveaux. En effet, c’est plus bénéfique pour une femme que de se marier, plus bénéfique pour des enfants que de se voir offrir de multiples jouets… Pourquoi ? Parce que concrètement, cela s’inscrit déjà sur des bienfaits à la fois directs et sur le long terme. Ensuite, parce que voyager, changer de contrée, de culture, d’horizon te met dans cette situation à la fois si enviée et redoutée d’inconfort. Le voyage te permet d’apprendre des langues étrangères, des saveurs, des coutumes différentes, de chercher de nouvelles solutionsVoyager élargit ton esprit comme nulle autre action.

Ceux qui te diront que « regarder un documentaire à la télé suffit » n’ont absolument rien compris, n’ont jamais voyagé et/ou ne sont pas assez mûrs. Il n’y a que l’action et l’expérience qui doivent compter. S’imaginer des scénarios à longueur de journée n’est rien tant que les pieds n’ont pas atterri concrètement sur le sol. Tant que tu n’as pas fait l’expérience du décalage horaire, de saveurs inconnues à ton palais, de ne rien comprendre lorsque tu sors, de ne pas savoir comment traverser la rue, d’être dans ta bulle pendant des heures, de gérer des pièces de monnaie inconnues… c’est difficile de comprendre. En tout cas, même si c’est parfois dur, tu ressortiras toujours grandi d’un voyage !

Bien évidemment, même si je privilégie aujourd’hui le « slow travel », chaque voyage a son importance.

La combinaison des deux

combinaison entreprendre et voyager

De ce fait, la combinaison des deux est pour moi non seulement magique, mais qui plus est, être à la fois disons freelance, entrepreneuse et voyageuse m’a fait énormément mûrir et grandir en quelques mois et quelques années. Entreprendre et voyager c’est faire un pas chaque jour. C’est avancer. Faire des choix. Prendre des décisions. Faire des erreurs aussi. Renforcer l’apprentissage. Rencontrer sans cesse de nouvelles personnes. Sortir de sa coquille. Mais également affiner sa personnalité ! On y apprend la patience, la modestie, la tolérance, la curiosité, la rigueur. De décupler ses forces sur la durée !

Enfin, on y retrouve l’enthousiasme, l’émerveillement… Que l’on soit face à un paysage magique ou face à sa feuille blanche excité de faire part de ses idées !

Le but ici n’est pas de grandir pour grandir. D’oublier son innocence, l’imagination de ses débuts… Mais surtout de continuer à prendre plaisir dans ce que l’on fait, de prendre le temps de profiter davantage d’un autre univers, d’évoluer à sa juste mesure ! Pour cela, n’oublie pas de suivre ton instinct et de poser tes règles du jeu.

Entreprendre et voyager c’est donc grandir plus vite mais surtout mieux et de manière unique ! N’hésite pas à constater les bienfaits par toi-même !

Enfin, si toi aussi tu souhaites franchir le pas, suis-moi sur les réseaux sociaux pour recevoir ton guide gratuit très bientôt ! 😉

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
4 comments

Bonjour Marion,
Bravo pour tes articles qui sont vraiment agréables à lire.
Je suis d’accord avec toi rien ne vaut l’entrepreunariat pour apprendre et sortir de sa zone de confort (avec le voyage bien sûr!).
Pourrais-tu nous dire dans ton parcours ce qui te semble le plus difficile à tes yeux? Tu parle souvent (et c’est tant mieux) de plusieurs facteurs. Cependant, je pense que tu dois bien avoir un “truc” plus dur à gérer que les autres.
Est-ce de devoir toujours se remettre en question?
De s’adapter aux autres? De faire comprendre à son entourage ses choix de vie? Entretenir un bon état d’esprit?
Cela m’intéresserait d’avoir ton opinion.

Bonjour Mylène, merci pour ton commentaire et ta fidélité ça me fait très plaisir 🙂 !
Justement c’est difficile de ne retenir qu’Un truc qui se détache mais tes questions m’inspirent pour un prochain article !
Rendez-vous donc bientôt, bon weekend !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *