Challenge, entreprendre et voyager

Etats-Unis : entreprendre et voyager challenge

Etats-Unis entreprendre et voyager challenge

Aah les Etats-Unis ! Les grands buildings, les hamburgers, les séries TV , un autre continent…A mes douze ans, lorsque mon père m’a dit qu’on allait s’y expatrier, j’ai cru que la Terre se dérobait sous mes pieds. Comment j’allais faire alors que je baragouinais seulement quelques mots d’anglais ? La seconde question que je me suis posée c’était : mais Où aux Etats-Unis ? C’est tellement grand… Non nous, n’allions ni à New York, ni à Chicago, ni à San Francisco ou Los Angeles. Nous allions à Cleveland ? Cleveland ?? Mais c’est où ça ?

J’allais être très vite fixée et ce voyage allait changer ma vie. C’était il  y a déjà 15 ans ! Durant presque 2 ans, je suis allée à l’école américaine et j’ai surtout eu la chance de beaucoup voyager pendant les vacances scolaires ! Aujourd’hui j’y retourne avec toi avec un regard bien différent pour entreprendre et voyager.

Plus mature, orienté entrepreneuriat. Si on m’avait dit ça un jour…Enfin bref, passons aux choses sérieuses. Le rêve américain est-il toujours possible ? Réel ? Qu’en est-il aujourd’hui ? Avec les transformations digitales venues du monde anglo-saxon, il y a vraiment différents points intéressants à éclaircir pour ce challenge.

Avec un regard à la fois « connaisseur » et neutre, c’est ce que nous allons tenter de découvrir ici.

Etats-Unis : entreprendre et voyager

Etats-Unis

Pour cette étude, je tiens juste à te dire que je suis vraiment allée à l’essentiel. Nous savons tous que les Etats-Unis est une nation vaste et qu’il y aurait beaucoup à dire…Le Portugal était plus concentré.

A partir de Washington, New York… le but ici est d’avoir un regard concret sur les opportunités d’entreprendre. Mais aussi de découvrir une destination qui fait rêver, autant qu’elle impressionne : les Etats-Unis.

Les Etats-Unis : un ensemble d’Etats et d’opportunités uniques

Tout d’abord, lorsque l’on pense aux Etats-Unis, on a souvent en effet directement à l’esprit les grands espaces, les grandes villes…et aussi désormais les géants de la tech, les startups, la Silicon Valley.

Les Etats-Unis c’est un pays immense, récent, très important économiquement sur la place mondiale. Aujourd’hui, avec le web, les réseaux sociaux, les frontières s’effacent petit à petit. Mais des pays comme les Etats-Unis conservent une primauté et une identité fortes.

Les Etats-Unis

En quelques mots, les Etats-Unis – ou plus communément appelé America ou U.S – est un pays constitué de 50 Etats couvrant une vaste partie de l’Amérique du Nord, l’Alaska et Hawaï. Les régions les plus connues sont la côte est et la côte ouest.

Le rêve américain

rêve américain

Dans notre optique d’entreprendre et de voyager, il y a un concept révélateur qu’il me semble important de souligner, celui de l’« American Dream ». L’American Dream ou rêve américain est l’idée selon laquelle n’importe quelle personne vivant aux Etats-Unis peut à force de travail, de courage, de persévérance…devenir prospère.

Apparu dans les années 1900, c’est l’historien James Truslow Adams qui utilisa cette expression sans son livre « The Epic of American » afin d’illustrer l’image idyllique des américains.

Ce concept était à mon sens très en avance sur son époque. Et encore très présent dans la situation actuelle.

Etats-Unis : les stands de limonade ou l’entrepreneuriat encouragé très jeune

Washington Etats-Unis

Vous voyez les enfants dans les séries américains qui tiennent un stand de limonade ou distribuent les journaux ? Ce n’est pas une blague ou un mythe. Les américains sont encouragés très tôt – et jusqu’à très tard aussi – à travailler, à gagner de l’argent, à se faire eux-mêmes. C’est un des aspects que j’aime aux Etats-Unis.

Les stands de limonade :

Pour illustrer ce cas, voici un exemple de deux fillettes américaines, Hailey Hertzman et Katie Vonder Haar, « copropriétaires » de Ooh La Lemon. C’est le deuxième business de ces deux petites filles du Kentucky, âgées de 12 ans. Leur premier business ? Un stand de limonade. En fait, des millions d’enfants aux Etats-Unis se prennent au jeu de l’entrepreneuriat grâce à cet esprit de rêve américain et aussi des programmes qui enseignent les bases aux enfants.

Par exemple, le “Junior Achievement”, “Girl Scouts of the USA” et “Lemonade Day”, le programme qui a été le tremplin de Hailey et de Katie. Chaque programme a sa méthode mais plusieurs favorisent le mentorat et un apprentissage par expérience.

Le travail est encouragé aux Etats-Unis

En fait, aux Etats-Unis il y a beaucoup d’actions caritatives, d’associations, de « charity work », de ventes diverses où les enfants très tôt se responsabilisent. Par exemple les « Girl scouts » organisent tous les ans des ventes de cookies. Cela leur inculque des compétences en business, en vente. Elles recueillent 600 millions de dollars par an.

Selon Becky Burton, directrice exécutive des Girls Scouts of Texas Oklahoma Plains Inc :

« Le programme de vente de biscuits des Girl Scouts est un puissant incubateur d’entreprises pour la prochaine génération de dirigeantes. Les filles et les jeunes femmes apprennent à se fixer des objectifs, à prendre des décisions et à acquérir des qualités relationnelles ».

Ces propos montrent à quel point la portée de l’entrepreneuriat peut faire une différence dans la vie de ces jeunes américains.

L’entrepreneuriat pour les jeunes américains

Bryce Canyon

En outre, le programme “Junior Achievement” fête ses 100 ans en 2019. A son origine, il avait pour objectif de préparer les jeunes à travailler en dehors des fermes durant l’ère industrielle. 112 millions ont déjà suivi un de leurs programmes.Par exemple, dans le cadre de l’un de ses programmes principaux, les lycéens américains découvrent le processus de la création d’entreprise. Les entreprises créées par les élèves tirent parti des conseils des entrepreneurs locaux qui leur offrent du mentorat bénévolement.

A titre d’illustration, vous pouvez retrouver dans un épisode de « Gilmore Girls », Rory, qui crée un business de « trousse de secours » avec ses amis à l’université. Le grand-père de Rory qui est un homme d’affaires réputé près de Yale, les conseille. Conseillés très tôt, plusieurs entrepreneurs choisissent ensuite de “mentorer” à leur tour. D’ailleurs le système de mentoring est très développé aux Etats-Unis, à l’école et ailleurs.

Entreprendre grâce à des mentors

C’est le cas de Michael Taylor qui a lancé une société immobilière à Denver au Colorado et offre à son tour du mentorat :

« Mon mentor était entrepreneur et il m’a beaucoup inspiré ».

A partir de l’expérience courante des jeunes américains de tenir un stand de limonade, il a créé un cursus adapté global sur l’entrepreneuriat.

A travers un manuel coloré, il guide les enfants à partir de 4 ans, tout au long des étapes nécessaires pour tenir correctement leur stand. Katie et Hailey ont eu tellement de succès avec leur stand de limonade qu’elles ont gagné en 2017 le prix national des jeunes entrepreneurs de l’année !

« Il y a tellement de bonnes leçons à apprendre en étant entrepreneure, en montant sa propre société » nous dit Katie.

Entreprendre, au cœur de l’historique des Etats-Unis

entreprendre aux Etats-Unis

En fait, entreprendre c’est aussi innover. Et ça c’est très américain.

Alors,comment réussir malgré les obstacles des lois d’une immigration stricte, la barrière de la langue et d’autres challenges ?

Vous l’aurez compris, terre d’opportunités, les Etats-Unis a toujours été un magnet à entrepreneurs.

Entreprendre et voyager ailleurs

grosses villes américaines

Sergey Brin de Google et Elon Musk de Tesla sont souvent cités comme des exemples du rêve américain qui devient une réalité pour les immigrants. Plus de 40% des 500 entreprises de « Fortune » ont été fondées par des immigrants ou des enfants d’immigrants.

Ainsi, voici quelques leçons, que des entrepreneurs européens qui ont réussi aux Etats-Unis, retiennent :

Leçon n°1 : Se construire un réseau

C’est une des leçons principales à retenir en entrepreneuriat aux Etats-Unis, comme dans le reste du Monde. Il est fondamental de se créer un nouveau réseau.

C’est pourquoi il peut être judicieux d’étudier en enseignement supérieur. C’est souvent un point de départ important du réseau des entrepreneurs, notamment aux Etats-Unis.

Leçon n°2 : Chaque business est une affaire de personnes

Selon Stas Tushinskiy, the fondateur d’une entreprise technologique à San Francisco :

« Vous avez besoin d’apprendre le code culturel d’abord et il peut être très différent selon où vous êtes. A New York par exemple, l’accent est davantage sur le statut et le pouvoir qu’à la Silicon Valley ».

Leçon n°3 : Relever le défi avec positivisme

Ce qu’ont les startups à succès en commun, c’est une attitude positive. Le positivisme est d’ailleurs fondamental aux Etats-Unis. Les américains se plaignent peu. On les incite à se développer, s’exprimer, grandir, travailler dur. Il ne faut surtout pas être feignant, vouloir des aides ou être dans la plainte.

Beaucoup d’entrepreneurs américains passeraient ainsi plus de temps à penser au futur et à considérer de nouvelles opportunités, plutôt que de se plaindre quant à leurs expériences passées. Pour Tushinsky, les Etats-Unis d’Amérique est toujours l’environnement le plus ouvert et accueillant pour des visionnaires de d’autres pays. Ce qui pourrait expliquer le succès colossal de la Silicon Valley.

Situation de l’entrepreneuriat aux Etats-Unis

situation entreprenariat amérique

Lorsque l’on analyse le business aux Etats-Unis c’est passionnant. C’est avant tout, une belle source de motivation. Pour les étrangers mais aussi d’abord pour les Américains.

En effet, aujourd’hui en 2019, Karen Kerrigan, président du « Small Business & Entrepreneurship Council » explique que le rapport économique de 2019 du président est positif.

Le rapport économique américain de 2019

Révélé en mars 2019, le « 2019 Economic Report of the President » démontre la force de l’économie américaine avec des indicateurs et des tendances qui pointent une croissance future. Les chiffres et tendances montrent des niveaux positifs pour l’investissement privé, la croissance des salaires, des nouveaux emplois, une hausse dans la création de nouvelles entreprises…Selon les données du CEA et de ce rapport, l’augmentation considérable du nombre de demandes de numéro d’identification de l’employeur (EIN) est un signe très positif pour l’économie, car l’esprit d’entreprise est resté faible pendant une longue période…L’entrepreneuriat est essentiel au dynamisme économique, à l’innovation, à une croissance saine de l’emploi et à la compétitivité des États-Unis.

Les plus riches entrepreneurs sont américains. Comment ont-ils fait ?

Lorsque l’on est passionné de web, de marketing digital, de business et même de développement personnel, se tourner vers les Etats-Unis est clé et surtout une grande source d’apprentissage. En effet, il y a des parcours, des figures qui y sont incontournables.

Les riches entrepreneurs américains :

new york station

Jeff Bezos est le fondateur et PDG du géant du commerce électronique Amazon. Avec une valeur nette de 131 milliards de dollars, il figure en tête de la liste des entrepreneurs les plus riches. Il a fondé Amazon en tant que librairie en ligne en 1994. Après cela, Bezos ne pouvait plus se retourner car il continuait d’ajouter de nouvelles catégories de produits. Aujourd’hui, Amazon n’est pas seulement la plus grande plate-forme de vente en ligne au monde, il possède également des intérêts diversifiés dans de nombreuses autres entreprises telles qu’Amazon Web Services, Alexa, Junglee, Audible, etc.

Bill Gates est le fondateur de la société de logiciels PC Microsoft Corporation. Avec une valeur nette de 97 milliards de dollars, Gates est le numéro deux sur la liste. Il est largement reconnu comme l’un des pionniers qui a révolutionné le secteur de l’informatique personnelle avec le système d’exploitation de Microsoft ‘Windows’. Fondé en 1975, Microsoft a maintenant des intérêts diversifiés dans diverses sociétés, notamment Skype, LinkedIn, Yammer et Microsoft Mobile (anciennement Nokia).

La force du digital pour entreprendre aux Etats-Unis

Warren Buffet est l’un des investisseurs les plus prospères de notre époque. Avec une valeur nette de 82 milliards de dollars. Il possède Berkshire Hathaway, qui possède plus de 60 sociétés, dont Geico & Duracell. Il s’est engagé à donner 99% de sa fortune à des œuvres de bienfaisance.

Mark Zuckerberg est le célèbre co-fondateur et PDG du réseau social Facebook. Avec une valeur nette de 62 milliards de dollars. Depuis sa création en 2004, Facebook a fait des pas de géant. Récemment, Facebook a acquis des applications de réseau social et de messageries appelés respectivement Instagram et WhatsApp. Zuckerberg s’est engagé à donner 99% de ses avoirs sur Facebook à des œuvres caritatives.

Mais je pense que l’argent n’est pas le paramètre ultime pour juger si un entrepreneur a réussi. A la fin de la journée, ce qui doit compter c’est l’impact, l’impact social.

Entrepreneuriat féminin aux Etats-Unis

Etats-Unis entreprendre et voyager challenge

A présent, voici quelques mots sur l’entrepreneuriat féminin aux U.S. En 2018/2019, les Etats-Unis se positionnent comme une destination où l’entrepreneuriat féminin est en plein boom.Si globalement la croissance du nombre d’entreprises créés aux Etats-Unis aujourd’hui décroît, le taux d’entreprises créées par les femmes, lui augmente !

En fait, de nombreux Américains peuvent être surpris que 40% des entreprises de leur pays appartiennent à des femmes. Cela signifie qu’en gros, chaque boutique, qu’elle soit numérique ou physique, a une femme à la barre. Selon un récent rapport de 2018 sur l’état des entreprises appartenant à des femmes, le nombre d’entreprises appartenant à des femmes a été multiplié par 31 entre 1972 et 2018, passant de 402 000 à 12,3 millions. 

De plus, selon une nouvelle étude, la zone de la baie de San Francisco a dépassé la ville de New York comme le lieu le plus accommodant au monde pour être une femme entrepreneur.

Voyager et travailler aux Etats-Unis

grand canyon voyager etats-unis

En termes de voyage à la fois physique et spirituel, les Etats-Unis c’est un territoire immense, ouvert à de grandes découvertes…En avion, en train, en camping-car, en bateau…c’est une réelle aventure de voyager et de travailler aux Etats-Unis !

Petite parenthèse, si vous souhaitez que je vous fasse part de mes recommandations de voyages aux Etats-Unis n’hésitez pas à me le dire ! J’y reviendrais 😊.

Etats-Unis d’Amérique : quel avenir ?

San francisco entreprendre et voyager

Les Etats-Unis perdront -il désormais leur place de leader au profit de nations récentes comme le Brésil, l’Inde ou autres pays asiatiques ?

En somme, cette étude sur les Etats-Unis m’a rappelé et montré que malgré l’Eldorado que représente encore les Etats-Unis pour entreprendre, avec de multiples possibilités, un bon état d’esprit général…la concurrence est rude et il y a encore certaines inégalités ! Ainsi, avec ses innovations fascinantes et que bien que son souffle ne semble pas s’estomper, les U.S pourraient désormais faire face à des entrepreneurs étrangers qui vont plutôt ailleurs…

Après entreprendre et voyager en Inde, au Portugal et aux Etats-Unis, la semaine prochaine nous partirons au cœur de l’Europe de l’Est.

Direction la Roumanie !

Une nouvelle Europe qui éclot, les espaces, la convivialité, les mystères de la Transylvanie, ses villes médiévales préservées…je pense que nous risquons bien d’être surpris !

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à me le dire dans les commentaires et à le partager sur les réseaux sociaux !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
5 comments

Très intéressant article, j’ai appris beaucoup de choses et comme il est difficile de d’englober un si vaste sujet avec un si vaste pays, je trouve que c’est bien réussi.
Différents aspects de la culture sont mis en avant, j’aime beaucoup !

J adore le fait que l argent n est pas tabou et mal vu contrairement en France… d ailleurs, beaucoup de français qui vivent quelques mois là bas on un ne je ne sais quoi d envie de plus sans écraser forcément les autres. Ils ont juste vu que c était possible.

Oui tout à fait Lindsay et Gertrude 😉 ! N’hésitez pas à vous abonner et à rejoindre Entreprendre et voyager sur les réseaux sociaux aussi ! Let’s go!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *