Entreprendre, entreprendre et voyager

Le choix et l’enrichissement de devenir indépendant

Le choix et l’enrichissement de devenir indépendant

« Ce que tu fais » … Cette expression, employée un jour par une personne de mon entourage, m’a fait réfléchir… Mon activité paraît tellement saugrenue, peu commune, bizarre aux yeux des non-initiés… Presque barbare. Comme si, ceux qui n’appartenaient pas au cercle de l’entrepreneuriat, presque comme à un club privé, ne pouvaient intégrer que je travaille et gagne bel et bien tous les mois de l’argent ainsi. Pourtant, le choix et l’enrichissement de devenir indépendant sont réels.

Le choix de devenir indépendant

  • C’est un des aspects que j’aime le moins en moins en France… Cette vision de l’entrepreneuriat sclérosée…

Heureusement que tout le monde n’a pas cette vision, mais bon… Pour ma part, c’est un vrai choix et enrichissement de devenir indépendant !

Non, tous les entrepreneurs, tous les freelances ne sont pas forcément des hippies qui rêvent et font la manche auprès de leurs familles !

Le choix et l’enrichissement de devenir indépendant

Je gagne correctement ma vie depuis plus de 2 ans. Mes projets avancent. Mes clients sont fidèles. J’aimerais en avoir plus, bien sûr, mais je n’ai pas actuellement un besoin vital d’en obtenir de nouveaux. Je prévois de futurs voyages, l’acquisition d’un bien immobilier

Je ne suis pas à plaindre car je me suis donnée les moyens de – et je continue de me battre chaque jour pour ! Oui, parfois j’ai peur. Oui tout peut basculer, rien n’est figé… Mais je n’ai pas été contrainte à devenir freelance pour « arrondir les fins de mois ». Mon indépendance est un choix et j’en suis fière – et j’espère la même chose pour toi 😊 !

Il est évident qu’être à son compte n’est pas toujours facile et certainement pas parfait – rien ne l’est et tant mieux d’ailleurs… La vie est encore longue. Il va falloir franchir les prochaines étapes. Rien n’est jamais acquis ni fini.

Si toi aussi tu hésites à te lancer à cause de tes peurs et de certains préjugés, du mythe du freelance « pauvre » coincé dans cette vie, je souhaite t’aider. Te montrer que la situation entrepreneuriale globale a beaucoup évolué et que sous ce terme un peu trop généraliste de « freelance », se cachent de nombreuses réalités et opportunités différentes. Et surtout un enrichissement à plusieurs niveaux.

Bien évidemment, tu ne vas pas transformer ta vie en deux temps trois mouvements, mais si tu es suffisamment motivé et que tu ne veux plus être un mouton, passif de sa vie, sois prêt à t’enrichir grâce à l’indépendance !

« Ce n’est pas tant la ligne d’arrivée, mais le chemin entrepris qui compte ».

Les préjugés envers les freelances

Les préjugés envers les freelances

En fait, même encore aujourd’hui, les indépendants – je n’aime pas trop la connotation de freelance – font face à de nombreux préjugés : « ce n’est pas un vrai travail », « trop cool tu passes ta vie en pyjama », « tu peux m’aider vu que tu ne fais rien », «de toute façon toi tu es tranquille à la maison », « et ça marche toujours ton truc ? »…

Comme si l’indépendant était voué à être à la botte de ses rares clients et passait toujours ses journées sur un canapé ou au bord de la plage… Comme si parce que l’activité était principalement « virtuelle » – pour un entrepreneur du web – elle n’était pas difficile ou réelle.

Être indépendant c’est être capitaine de son propre navire

Être indépendant c’est être capitaine de son propre navire

Je ne vais pas nous voiler la face : entreprendre Est difficile. Sinon tout le monde le ferait – quand de nombreuses études montrent que les salariés rêvent secrètement d’être à leur compte, c’est quand même assez dingue. – … Et Oui, c’est bien réel. Je ne perds et ne gagne pas de l’argent qui sort d’une pochette surprise !

Je suis capitaine de mon navire. Parfois je fais de belles traversées et parfois je bois la tasse. C’est la vie… Et ce n’est pas plus ou moins risqué que lorsque vous êtes plusieurs à bord. C’est juste différent !

De plus, je n’ai à mon sens que deux contraintes principales : celles de mes clients – que j’essaie de solutionner/éliminer au fur et à mesure – et les charges croissantes de mon entreprise.

Le choix de vie de devenir indépendant

Choix de vie

Être capitaine de mon navire est un choix de vie qui s’est fait un peu au hasard, mais finalement mon ex-chef – avec qui je m’entendais très bien – avait bien pressenti le truc lorsqu’elle me l’avait conseillé. Je ne le regrette pas du tout. Même si j’ai, en tant qu’humaine, encore beaucoup d’axes d’améliorationJ’optimise ma vie à tous points de vue !

“I’m not rich, but I live like a “millionaire”…

Il ne faut plus voir l’entrepreneuriat, le freelancing comme des activités de bas étage… au contraire ! Je pense sincèrement que l’indépendance faite correctement est un « upgrade », une amélioration de sa vie personnelle et professionnelle. Un succès, un équilibre.

Pour ma part, j’adore créer, être dans mon Monde, travailler sans que personne ne me le dise. J’aime ce que je fais, j’aime me sentir utile, avoir pleins d’idées qui fourmillent dans ma tête en permanence, apprendre encore et encore, tester, grandir… Le salariat ne m’a apporté cela que très rarement.

Je sais que c’est avant tout une question de fonctionnement et de personnalité sur ce sujet. Je pense en tout cas que personne n’a à juger personne, ni à regarder l’autre de travers pour de tels choix de vie😊 !

Réveiller ses rêves

Réveiller ses rêves

Par extension, être directement confrontée en tant qu’indépendante à la sortie d’une zone de confort, à mes propres choix et faiblesses, m’a permis de me recentrer sur l’essentiel et de pouvoir, si je le souhaite, réorienter mes missions et ma stratégie en permanence. C’est cela que j’aime : les ponts, les rencontres, les décloisonnements, les grands espaces et les nouvelles routes qui se tracent ! Un environnement généralement « open-minded », comme le dirait les anglo-saxons ! Ouvert d’esprit.

En outre, je suis une hypersensible rêveuse, imaginative… Ce choix de vie est donc tout à fait en accord avec ma personnalité. Ne t’inquiète pas, même les introvertis comme toi et moi ont toute leur place dans l’indépendance 🙂 !

Être indépendante, maître de mes ressources et libre petit à petit, m’a permis de renouer avec le goût d’apprendre, d’écrire, de développer des projets… De me lancer enfin dans le travail d’un ebook et d’un livre que je repoussais depuis si longtemps… 😉 !

Le but n’est pas de travailler beaucoup moins et de passer sa vie en vacances… C’est de se renouveler et d’avoir toujours des projets ! Sinon on est malheureux.

Devenir riche de ses compétences et matériellement

Devenir riche de ses compétences et matériellement

Par extension, en assumant mes choix, en me développant, en entreprenant et en voyageant davantage au quotidien, j’ai développé une certaine richesse mentale et je suis devenue beaucoup plus positive, zen et sereine qu’auparavant. Je suis également riche de nouvelles méthodes, de nouveaux outils, de nouvelles compétences.

De surcroît, je suis « riche » matériellement parlant. C’est-à-dire que je gagne davantage qu’auparavant et je gagne ainsi surtout une sécurité mentale et financière supplémentaire. Mais pour moi, le compte en banque ne signifie pas grand-chose. Ce sont toujours mes projets, mes valeurs et les investissements de mon temps qui ont du sens. Je suis davantage productive et ce aux horaires que je souhaite.

Mais tout cela dépend directement de ma valeur ajoutée et du travail fourni, de mon investissement. Ce qui fait que je peux rapidement doubler ou inverser la vapeur. C’est à la fois effrayant et un beau challenge !

En tout cas « ce que je fais » n’a rien de mystérieux. Cela peut se résumer en une phrase : « J’écris des articles optimisés pour booster la visibilité de mes clients – et aider mes lecteurs – sur le web » ! 😊

Le mythe des pauvres voyageurs

Le mythe des pauvres voyageurs

Enfin, tous comme tous les voyageurs ne sont pas tous à l’arrière de leur van ou dans une tente, les entrepreneurs voyageurs comme toi et moi – ou les appelés « Nouveaux Bienheureux » de Timothy Ferriss – aiment leur confort… et c’est tout à fait normal ! Dans cette lignée, on ne voyage pas pour voyager, pour en voir un « maximum » comme les touristes, on privilégie les mini-retraites et le « slow travel » 😊 – J’en reparlerai.

On ne voyage pas pour voyager, on voyage pour se nourrir d’expériences et s’enrichir. A tous points de vue. Comme pour entreprendre, c’est le même processus. Le choix de devenir indépendant, voyageur solo… se respecte et se fructifie.

Est-ce que toi aussi ton entourage ne comprend pas toujours ce que tu fais ? Est-ce que tu te sens seul(e) dans ta vie entrepreneuriale ? Enrichi(e) par cette nouvelle vie ?… A quelles thématiques souhaiterais-tu que je réponde dans ce blog ? N’hésite pas à me le dire directement dans les commentaires et à rejoindre la communauté en t’abonnant gratuitement 😊 !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
7 comments

Dommage, tu te répètes un peu mais sinon très bon article !
On sent ta passion et la pleine conviction de ce que tu fais !
Alors continues comme ça Capitaine, ne perds pas le Nord et fais ce qui te plais sans faire attention à ceux qui te tendent leur sextant.
Il est important d’expliquer et j’espère que tout le monde aura bien lu…
Par rapport à notre dernier appel, il est vrai que je veux bien comprendre un peu mieux ce que tu nommes “slow-travel” 😉
Bisous

Merci pour ton commentaire Cécile ! Je me répète un peu pour accentuer et faire comprendre certaines choses mais j’en prends note 🙂 Je mets plutôt le cap au Sud pour le coup mais oui en effet merci 😉 J’espère aussi que ça sera bien lu… J’aurai pu être beaucoup plus exhaustive mais je continuerai d’expliquer au fur et à mesure avec plaisir ! Oui Promis j’ai bien aussi prévu un article sur le “slow travel” ! Bisous

J’ai bien aimé moi aussi ton article !
On sent que aimes ce que tu fais, et que tu es épanouie par ton choix de vie , ça fait plaisir ! On sent bien aussi l’équilibre personnel que cela te procure ! 🤗☺️✌️👍

Bonjour Francis, j’espère que tu vas bien. Merci beaucoup pour ce commentaire très positif ! Oui en effet, cela m’équilibre beaucoup 🙂 et j’espère que cela pourra aider d’autres personnes à s’épanouir ! Encore merci et à bientôt

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *