entreprendre et voyager

Le digital nomadisme : l’alliance idéale pour entreprendre et voyager ?

devenir digital nomade 2019

Je pensais que c’était un rêve.

Et j’ai commencé à le toucher du doigt. Le digital nomadisme. Je suis entrée dans un univers de personnes qui me ressemblent, qui nous ressemblent à moi et à toi qui lis ces lignes… Des personnes qui m’ont montré que c’était possible. Que l’on pouvait créer un business à son image. Qu’il était possible de voyager davantage Et entreprendre. Aussi, que c’était à nous-mêmes de fixer les règles du jeu.

Bien évidemment, il ne faut jamais vraiment partir « à vide ». Sans avoir au minimum un plan pour devenir digital nomade.

Ainsi, avant de répondre à tes questions et de voir ensemble si c’est vraiment idéal, je vais revenir avec toi brièvement sur l’avènement d’un mode de vie unique : le digital nomadisme !

Pour commencer, qu’est-ce que le digital nomadisme ? D’où vient-il ? Est-ce accessible pour tous ? Est-ce uniquement pour des entrepreneurs du web ?

digital nomadisme : entreprendre et voyager

Tu retrouveras ce concept sur le web sous différentes appellations similaires : « digital nomads », « nomades numériques »… C’est un peu fourre-tout. Pourquoi ? A la fois parce qu’il s’agit d’un mode de vie relativement « récent » et qui plus est car il existe autant de formes de « digital nomadisme », que de personnes ! Néanmoins, je vais faire ici une première synthèse.

Etre digital nomade, une affaire sérieuse

Cependant, je voudrais tout de même souligner un point d’emblée : le digital nomadisme est une affaire sérieuse. Tu verras sur les réseaux sociaux, des digital nomades qui ont l’air de se la couler douce, qui vous vendent du rêve… Pourtant, il faut bien avoir à l’esprit que pour la plupart d’entre eux il y a énormément de travail derrière. Du travail et des contraintes que les autres ne comprennent pas toujours. Parfois de la solitude aussi.

Alors, il faut bien savoir que malgré le fait que la liberté géographique en soi est géniale, cela demande de l’adaptation, du travail, de la discipline et de l’organisation. Ce n’est pas pour tout le monde. Néanmoins, ceux qui y arrivent peuvent en retirer de nombreux bénéfices !

Je voudrais te montrer ici que le digital nomadisme est possible pour presque n’importe quelle personne sérieuse qui aime voyager et travailler.

Que tu puisses entrevoir ce que cela recouvre et si cela pourrait te correspondre. Je suis-moi-même en train de l’expérimenter.

Le digital nomadisme : un nouveau mode de vie, inspirant et connecté

un mode vie connecté et inspirant

Être digital nomade signifie travailler en voyageant, bouger, tout en étant connecté. A mon sens, cela soulève trois thématiques : le voyage, l’activité professionnelle et la connexion, le lien avec les nouvelles technologies.

En effet, car c’est bien ce dernier terme qui a permis l’avènement du digital nomadisme. Pouvoir être nomade, tout en suivant de partout ses tâches et l’évolution de son activité. Grâce à internet, au web. Avec la rapidité nouvelle et le coût de la connexion sous-jacente.

C’est très important. Car je pense que malgré certaines tâches que l’on peut effectuer « hors-ligne », la connexion à la 4G, au WI-FI… est fondamentale !

Pour l’aspect voyage en soi, c’est là où réside la principale liberté et beauté du digital nomadisme. Le digital nomade peut aller presque partout où il le souhaite dans le Monde. Ainsi, s’ouvre à lui des possibilités de découvertes, de rencontres, d’enrichissements infinis. Et ce n’est pas tant à propos de la destination, que du chemin professionnel et personnel qu’il va effectuer au fur et à mesure. C’est cette idée notamment que je trouve particulièrement intéressante 😊.

Le digital nomadisme, un mode de vie qui se prépare

Le digital nomadisme, qui combine deux de mes grandes passions : les voyages et le web, est ainsi un « nouveau » mode de vie inspirant.

Pour l’activité professionnelle, c’est à ce niveau que devenir digital nomade semble souvent difficile, voire impossible vu de l’extérieur. Pourtant, avec le nombre de professions qui peuvent s’effectuer uniquement aujourd’hui depuis un ordinateur, cela ouvre un certain nombre de possibilités. Pourquoi ne pas alors réfléchir par toi-même, comment pourrais-tu faire de tes forces ton revenu principal, comment pourrais-tu ne plus être en permanence dans un bureau « fixe » ?

Beaucoup parlent directement d’entrepreneurs web pour le digital nomadisme mais je pense que l’on peut également ouvrir la réflexion autour de la dématérialisation, soit pour des métiers plus « classiques ». Les ressources humaines par exemple. Fais-toi confiance !

Néanmoins, comme abordé précédemment, je te déconseille de « partir avec ton sac à dos » sans aucun plan, c’est-à-dire sans une source de revenus régulière, stable, un minimum suffisant. L’argent est tout de même le nerf de la guerre. Il ne faut pas avoir peur de parler d’argent. Ceux qui te diront le contraire se voilent la face. Voyager et rester connecté a un prix, mais souvent plus faible qu’on ne pourrait le penser.

C’est pourquoi, sans te dicter comment devenir digital nomade, je vais te donner quelques situations possibles que l’on retrouve pour le digital nomadisme aujourd’hui.

Les métiers, activités du web possibles pour les digital nomades

devenir digital nomade 2019

Idéalement, il faut des activités professionnelles qui ne nécessitent donc qu’un ordinateur, une connexion internet, sans déplacements chez des clients etc. En télétravail.

Voici quelques pistes :

  • Rédacteur web freelance (ce que je suis principalement aujourd’hui)
  • Community manager
  • Blogueur (ce que je fais aussi 😊)
  • Créateur de contenus
  • Monteur vidéo
  • Marketer
  • Gérant d’un e-commerce
  • Graphiste
  • Infographiste
  • Illustrateur
  • Téléprospecteur
  • Coach
  • Formateur
  • Développeur web
  • Consultant
  • Traducteur…

Il s’agit de vrais métiers. Avec des compétences bien spécifiques. Pour les différences entre entrepreneurs et freelances, rendez-vous ici. Les frontières sont minces.

Les métiers à dématérialiser

les métiers à dématérialiser

Lorsque j’observe aujourd’hui le marché professionnel en faisant de la prospection tous les jours, je remarque que de plus en plus de métiers sont demandés et peuvent s’effectuer en « remote », à distance. Même des métiers et des domaines qui n’ont pas de lien direct avec l’« univers » du web.

  • Les ressources humaines
  • Le professorat
  • La psychologie
  • La comptabilité
  • Secrétariat et administratif…

Ce qui ouvre aussi la voie pour de nouveaux digital nomades. En effet, le voyage, la dématérialisation aussi sont des notions clés pour le digital nomadisme. Dématérialiser certaines activités, sources de revenus, permet non seulement d’être libre géographiquement parlant, mais également de diversifier et multiplier ses gains. Et donc bien sûr par extension, de changer souvent radicalement son train de vie.

Les notions importantes autour du digital nomadisme

les notions autour du digital nomadisme

Voici quelques notions qui nécessiteraient un approfondissement autour de ce mode de travail et de vie :

  • Le télétravail
  • Le choix de l’activité professionnelle
  • Le choix des destinations où voyager
  • Les outils collaboratifs
  • Les nouvelles technologies
  • Le lien avec une bonne connexion internet
  • Les horaires
  • Le bureau « fixe » ou mobile
  • L’organisation de travail
  • La dématérialisation
  • Le développement personnel et professionnel.

Ainsi, avec tous ces paramètres à prendre en considération, est-ce vraiment idéal ? Est-ce pour tout le monde ? Est-ce que le digital nomadisme est l’alliance « parfaite » pour entreprendre et voyager ? Quels sont les bénéfices ?

Le digital nomadisme : un choix de vie riche et complexe

En quelques lignes, je répondrai que c’est « idéal » pour les personnes vraiment passionnées, qui aiment la flexibilité et la liberté géographique. Je pense aussi que progressivement il y aura de plus en plus de freelances, d’entrepreneurs, de digital nomades différents car ce « phénomène » répond aux nouvelles aspirations professionnelles et à la transformation digitale en entreprise. Néanmoins, il faut bien évidemment aimer voyager, pouvoir s’adapter…

Selon moi, comme entreprendre et voyager s’accordent sur de nombreux points et que le choix de vie riche et complexe du digital nomadisme y répond, cela me semble être une alliance idéale. Cependant, il me faudra vérifier à l’étranger pour le savoir vraiment (j’ai déjà fait aussi une petite expérience dans le Sud de la France ndlr).

Pour les bénéfices, c’est très personnel, mais je note les suivants : apprendre à se connaître, voyager et découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles cultures, donner du sens à son travail, mieux gérer vie personnelle et professionnelle, gagner du temps, ne plus être tenu à des horaires, continuer d’apprendre.

Mes conseils pour commencer à devenir digital nomade

conseils digital nomade

Je pense que le digital nomadisme ne s’improvise pas. Mon premier conseil est ainsi d’être à son compte depuis au moins un an. De bien se préparer et ainsi d’anticiper certaines contraintes de travail et d’adaptation. D’y aller en douceur, de ne pas partir directement pour une trop longue période.

Expérimenter le digital nomadisme

Par exemple pour ma part je vais commencer par 7 semaines en Thaïlande en décembre/janvier 2019-2020. J’ai fait le choix de partir en Décembre car je pense que cela sera plus gérable pour mon activité avec la période des Fêtes. En outre, la Thaïlande est une destination connue et recommandée par les digital nomades. J’aurai un logement fixe pendant 1 mois à Chiang Mai et je veille à m’assurer de la qualité de la connexion au maximum et de m’avancer sur mes tâches professionnelles. Ainsi, je ne vais pas naviguer complètement « à vue ».

Ensuite, il faut être prêt à sortir de sa zone de confort, de toujours continuer d’expérimenter, d’apprendre. Penser à son propre rythme et ses objectifs aussi.

Enfin, personne ne te demandera d’être un « as » du jour au lendemain sur ce sujet. C’est un équilibre voyage/travail/vie personnelle à chercher et trouver sur le long terme ! De ce fait, n’hésites pas à venir chercher des conseils comme ici et à t’inspirer de personnes qui le font déjà depuis un moment.

Mes inspirations

digital nomadisme inspiration

Pour finir, je vais te recommander quelques personnes, ressources qui m’inspirent dans ce sens et partagent mon goût d’entreprendre et de voyager et/ou de l’écosystème web, blogging et nomade en général.

Personnes à suivre :

  • Antoine BM
  • Jean Rivière
  • Olivier Roland
  • Stan Leloup
  • Gabriel Clément
  • Celles qui osent
  • Lucie Rondelet
  • Hal Elrod

Ressources intéressantes :

  • The Digital Nomad Survival Guide – Peter Knudson et Katherine Conaway
  • The Miracle Morning – Hal Elrod
  • La semaine de 4 heures – Tim Ferriss
  • Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études – Olivier Roland

Mon but était ici d’ouvrir des pistes. En effet, il y aurait encore tant à dire… Tu l’auras compris, c’est ma nouvelle passion et je pourrai continuer à en parler longtemps tant ce mode de vie regorge de paramètres différents ! Est-ce qu’un livre et/ou un e-book spécifique te dirait ? 😊 Sur quels aspects en particulier ? As-tu des questions ?

N’hésites pas à me le dire dans les commentaires ! Et si tu souhaites rester à l’affût des nouveautés du blog, abonnes-toi via l’option prévue à cet effet.

A très vite les entrepreneurs voyageurs !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
6 comments

Bravo et merci pour ce nouvel article que j’attendais avec impatience ! Moi qui ne connaissait pas le Digital Nomadisme, je trouve ça très intéressant. L’article montre bien qu’il faut une bonne préparation et quelques essais, mais que si on aime la liberté, les voyages et son travail… Tout est possible ! Au XXI ème s, avec la chance que l’on a de pouvoir accéder au web dans de nombreux endroits du monde, pourquoi se priver si on est motivé ?
Est-ce que tu as déjà été en relation avec des digital nomades qui ont une vie de famille ? (Peut-on conjuguer vie de famille et digital nomadisme ?)

Merci pour ton superbe commentaire Cécile, cela me fait très plaisir 🙂 !! Oui en effet, on a de la chance de pouvoir faire beaucoup grâce au web ! Je trouve d’ailleurs le sujet sous-jacent de la connexion accessible partout dans le Monde très intéressant ! Et l’accessibilité pour différents types de profils aussi. Pour te répondre, je n’ai pas encore été en relation directe avec des familles qui sont digital nomades mais j’en suis plusieurs !! On peut tout à fait conjuguer digital nomadisme et vie de famille, certains en ont d’ailleurs fait leur activité principale 😉 !

Merci Marion pour ton article très complet. (comme toujours 😉 )
En plus, c’est très bien que tu insistes sur le fait de se préparer avant le départ.
Beaucoup d'”apprentis” digital nomads partent à l’étranger sans avoir vraiment pris le temps de réfléchir à comment ils allaient allier travail et voyage. Du coup, leurs débuts sont un peu chaotiques, et parfois tellement désagréables qu’ils rentrent en France.
En préparant bien ton voyage comme tu le fais, tu seras plus sereine pour apprécier ta vie en Thaïlande. En plus, 7 semaines, c’est la durée idéale pour un test.
Je te souhaite une belle première expérience en tant que digital nomad !

Merci beaucoup à toi Aurélia pour ton commentaire et ton soutien 😉 ! Oui c’est important de se préparer, surtout que même avec de la préparation, on a toujours des surprises… J’espère vraiment oui pouvoir profiter de la Thaïlande sereinement. Et tester de nouvelles choses ^^ Merci beaucoup pour tes souhaits et vivement que je vous relate cette première Vraie expérience !!

Très intéressant ton article Marion. Merci.
Tu en parles, le télétravail se démocratise de plus en plus. C’est dans le cadre des salariés, mais il y a des chances que cela donne des idées à certains, qui voudront passer à leur compte pour profiter de ce nomadisme que tu décris bien 🙂

Un grand merci pour ton commentaire Matthieu 🙂 !! C’est tout à fait ça, tu as tout à fait raison…Au plaisir de continuer à échanger !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *