entreprendre et voyager

Pourquoi des Vacances ?

Pourquoi des Vacances ?

Non, le digital nomade, l’entrepreneur voyageur n’est pas en permanence en « vacances » … Mais en même temps, doit-il s’en priver sous prétexte qu’il est libre géographiquement parlant 😉 ? Que sont les vacances en fait… ?

En général, on associe un peu voyages, vacances, avec le digital nomadisme… Par ailleurs, je m’intéresse beaucoup – et je te partage souvent mes astuces à ce sujet – sur l’organisation personnelle et personnelle. Ici, on peut donc même aller encore plus loin. Se demander pourquoi nos calendriers sont organisés en mois, en semaines…. Pourquoi faire une « pause » plutôt à certains moments et en même temps que tout le monde… ?!

Les vacances : un concept en pleine refondation aujourd’hui

Les vacances : un concept en pleine refondation aujourd’hui

Ces différentes pistes de réflexion m’ont fait m’interroger sur la notion même de « vacances ». Pourquoi des vacances ? Pourquoi cela existe ? En a-t-on vraiment besoin… ? Ce concept n’est-il pas tellement en train d’évoluer qu’il en deviendrait presque désuet aujourd’hui… ?!

En fait, de nos jours, avec l’avènement du télétravail, du travail à distance, le monde professionnel est en plein bouleversement. En effet, nous ne sommes plus à l’ère des vacances d’hiver et d’été où tous les travailleurs doivent en profiter un maximum en quelques jours en comptant leurs jours de congés… Du moins, pour ceux qui ont compris que d’autres réalités, modes de vie sont possibles, nous sommes de plus en plus en train de nous en écarter.

En effet, certes le digital nomade n’est pas constamment au bord de la piscine en train de se la couler douce, néanmoins, il peut tout de même prendre régulièrement certaines libertés, faire des découvertes… Même voyager moins cher ! Et ce, sans attendre lesdites « vacances » sacrées.

De ce fait, pourquoi alors « prendre » des vacances ? – car en plus, il faut aussi demander l’autorisation pour 😊…

C’est quoi les vacances ?

C’est quoi les vacances ?

Pour commencer, pour comprendre pourquoi je me pose cette question et pourquoi je te partage cette réflexion, je te propose de revenir brièvement sur l’origine de nos vacances :

« L’idée des vacances n’est pas nouvelle. L’empereur romain Hadrien avait fait construire une superbe villa dans les environs de Tivoli. Il voulait fuir Rome pendant les périodes de fortes chaleurs ». – blog.vtf-vacances.com

De plus, le concept remonte à Léon Blum en France avec le concept des congés payés, mais je ne vais pas te refaire tout l’historique ici 😉…

Néanmoins, cette citation souligne deux aspects intéressants relatifs aux vacances : elles peuvent être plus ou moins lointaines, elles sont temporaires et généralement saisonnières.

Par ailleurs, il est important de noter que tous les professionnels dans le monde entier n’ont pas droit aux mêmes vacances. Cela dépend du pays, de sa situation scolaire, universitaire et professionnelle.

En outre, les fameuses « grandes vacances » séparent une année scolaire de l’autre. A l’échelle de la planète, elles sont en été, en juillet-août pour l’hémisphère nord, et en décembre-janvier pour l’hémisphère sud.

Concrètement, les vacances, du latin « vacare » – « être sans » est une période durant laquelle un individu cesse ses activités habituelles. Cesse de travailler.

Vacances : une période définie d’arrêt

Pourquoi des Vacances ?

Ainsi, les vacances se présentent comme une période définie d’arrêt d’activité.

En fait, quand on s’y penche, la définition de weekend, de vacances c’est contre-productif en soi… C’est comme si ces jours-là, on était obligés d’arrêter de travailler, de vaquer à ses projets, d’apprendre, de se challenger.

Non seulement cela dévalorise le travail, mais en plus cela met parfois un peu trop les « vacances » sur un piédestal, quant à sa réalité quotidienne

Finalement, au lieu de faire des pauses et d’équilibrer en permanence, le professionnel standard va plonger à corps perdu dans l’un ou autre et s’épuiser beaucoup plus vite !

Alors pourquoi ne pas juste allier le meilleur des deux ? Le meilleur des « pauses » et le meilleur de ses routines « à la maison » ? 😊

Personnellement, je préfère donc désormais parler en termes de « breaks », de « pauses », d’« escapades ».

Mais encore une fois, attention, la conception de la notion de « vacances » est aussi très particulière et varie d’un individu à un autre.

Quand on est petit, jeune adulte, salarié, on attend les vacances en permanence dans sa vie… On compte les jours fériés, les mois… Et quand on est en vacances, que l’on commence à y prendre goût, souvent c’est déjà la fin… Que c’est triste !

Vacances actives : entre farniente et expériences de vie

Vacances actives : entre farniente et expériences de vie

En fait, beaucoup plus complexe et variée qu’elle n’y paraît, la notion de vacances, de congés a également bien évidemment aussi certains avantages… Sinon cela n’existerait pas.

Concrètement, de bonnes vacances permettent de faire le « vide », de se recentrer sur soi, de décompresser. En outre, littéralement de faire du farniente – de ne rien faire – mais aussi d’être actif autrement. Notamment en vivant de belles expériences uniques, en se créant des souvenirs… Je ne sais pas pour toi, mais personnellement mes meilleurs moments de vie sont souvent en vacances, en famille, en France et à l’étranger.

Comme l’exprime parfaitement le sociologue Jean Viard, spécialiste du sujet, les vacances se traduisent par :

« Une période où l’on sort du quotidien, où l’on vit donc de nouvelles expériences et des interactions sociales différentes. C’est un moment privilégié pour l’affectif. On consolide la famille. En outre, c’est une retraite de la vie ordinaire. En effet, le vacancier va acquérir une nouvelle expérience qu’il va pouvoir confronter avec sa vie au retour ». –lejournal.cnrs.fr.

De ce fait, c’est non seulement riche, voire indispensable sur le plan social, mais en plus cela permet des apprentissages de vie. Des apprentissages qu’il est préférable d’avoir régulièrement dans sa vie 😉.

De surcroît, les vacances apportent également l’avantage indéniable d’augmenter la productivité, l’efficacité des travailleurs. En effet, faire des ruptures est indispensable à la productivité – n’oublie jamais cela !

Des semi-vacances ?

Des semi-vacances ?

Je te propose donc d’envisager une réalité différente.

Ni de travailler en permanence, ni de devoir arrêter de travailler pour prendre du repos.

Des semi-vacances en quelque sorte. Des périodes spécifiques où l’on profite des bienfaits des vacances, des voyages sans piétiner, attendre, et en ne touchant pas non plus à ses économies à un moment T… !

Digital Nomade : pourquoi prendre des sortes de vacances

Digital Nomade : pourquoi prendre des sortes de vacances

En cela, travailler 100% en ligne, être entrepreneur voyageur, digital nomade, c’est vraiment génial… !

En effet, notre aventurier profite de belles périodes ailleurs, il se nourrit en continu, s’inspire, fait de belles expériences, de belles rencontres, c’est vraiment un mode de vie palpitant et qui attire… Pour autant, ce que je tiens à souligner ici, c’est que le digital nomade n’est pas pour le coup complètement en « vacances ». Dans le sens où il n’est Jamais à l’arrêt puisqu’il est censé continuer de travailler.

Il a un pied dans le boulot et l’autre dans la découverte.

Et l’équilibre n’est pas tous les jours facile à trouver…

De plus, il a été habitué jusqu’à présent à avoir lui aussi de vraies vacances, des périodes sans « rien » …

Etant sollicité en permanence, faisant face à un mode de vie souvent challengeant, hors de sa zone de confort, en ébullition, l’erreur est peut-être de penser que pour durer, il n’a pas droit lui aussi à du vrai repos, de la déconnexion

C’est toujours une histoire d’équilibre.

Digital nomade : un nouveau mode de vie prenant

Digital nomade : un nouveau mode de vie prenant

En même temps, il faut que tu saches que c’est un mode de vie aussi encore relativement atypique, différent, où on est aussi « sous pression » …

Il faut gérer beaucoup d’aléas et il est important d’être passionné par les voyages et son activité.

De plus, il est donc peut-être aussi d’autant plus urgent de ne pas attendre et de se faire plaisir !

S’autoriser à prendre des vacances

S'autoriser à prendre des vacances 

Le mieux pour savoir en tant que digital nomade si tu vas gérer, selon les périodes, de ne pas avoir de « vacances », est de te poser les questions suivantes :

  1. « Pourquoi je prendrai des vacances, pourquoi je me mettrai en Off maintenant, à ce moment précis ? »
  2. « Est-ce que je peux me permettre financièrement de faire une pause maintenant ? »
  3. « Qu’est-ce que je vais pouvoir retirer de ces vacances » ?

Fais le point et écoutes-Toi.

Certaines personnes vont se satisfaire du mode de vie de digital nomade qui mêle déjà bien escapades et le reste 😉 ! D’autres, peut-être plus aguerris, vont vivre une certaine lassitude et vouloir vraiment se poser

Enfin, le digital nomadisme, la liberté géographique qui découle du télétravail, s’inscrit clairement dans l’avenir touristique et répond à des aspirations personnelles et professionnelles actuelles. En effet, comme tu peux le voir, lesdites vacances sont en pleine mutation.

En somme, j’espère que tu sauras tirer le meilleur du développement des vacances, t’autoriser à prendre des jours « off », à déconnecter, à te ressourcer, explorer des Ailleurs… Quand tu en as vraiment besoin, envie ! Bon courage et n’oublie pas que ton équilibre de vie se travaille dès maintenant !!

Si cet article t’as plu, n’hésite pas à m’en faire part dans les commentaires et à le partager 🙂 !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Be the First to comment.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *