Entreprendre

Proposer ses services d’indépendant à l’international

Remote : un mode de travail plus développé à l’international

Si tu es notamment bon en langues étrangères comme moi – mais pas uniquement -, il peut être judicieux pour toi en tant qu’indépendant, de prospecter, de proposer tes services à l’international.

En effet, selon ton activité, tes services, tes compétences, tu peux élargir ta base de clients et accéder à d’autres opportunités…. Imagine que tu ne sois plus « bloqué » par le marché français, francophone, européen… ? Qu’est-ce que cela changerait pour ton indépendance et tes revenus ? Je suis en train de tester cela pour mon activité de rédactrice web indépendante et je voulais te partager mes premiers retours

Pourquoi proposer ses services à l’international

proposer ses services à l’international

Tout d’abord, proposer ses services à l’international, dans le monde entier, permet clairement d’élargir sa prospection, sa quantité de prospects. Selon ce que tu proposes, ton profil en tant qu’indépendant, tu peux donc élargir au milieu francophone, à l’Europe, voire au Monde entier.

De ce fait, tu as plusieurs possibilités dans ton élargissement à l’international :

  • Proposer tes services en Français à d’autres entreprises francophones ;
  • Candidater auprès d’entreprises internationales qui cherchent des profils Français – dans ce cas il te faudra être un minimum « bilingue » ;
  • Ou vraiment convaincre à l’international – travailler dans ladite langue …

Pour la dernière possibilité, il s’agit de travailler dans une langue dite et de parvenir à te démarquer suffisamment parmi les natifs… C’est-à-dire que par exemple, si tu es bon en Italien, tu décides de postuler dans une entreprise italienne où la mission est réalisée en italien… Qui sait, si tu es suffisamment bon et que tu as les compétences spécifiques recherchées, cela peut fonctionner.

En tout cas, personnellement, je trouve ces différentes pistes très intéressantes… ! Pour ma part, par exemple, j’ai écrit pour un site américain en décoration. Comme j’ai un bon niveau en anglais, c’était super chouette d’avoir cette mission de rédaction dans la langue de Shakespeare et de l’Oncle Sam. En outre, j’ai un client régulier en France pour lequel j’écris en français et en anglais.

Par ailleurs, mon premier client en community management à distance était une agence de voyages espagnole qui souhaitait une personne en France… Je me débrouille en espagnol et pouvait « suivre » si besoin, mais ma mission était pour le coup entièrement en français.

Maints avantages à prospecter dans le monde

Maints avantages à prospecter dans le monde

Ainsi, comme tu peux le voir, il y a vraiment plusieurs cas de figure pour proposer ses services, travailler en tant qu’indépendant à l’international.

De plus, cela apporte maints avantages ! En effet, non seulement, cela permet d’accéder à plus de clients, plus d’opportunités, mais aussi de se challenger, de se confronter à d’autres manières de travailler, de se diversifier, de continuer d’apprendre, et de varier/augmenter ses sources de revenus.

Ainsi, comment sortir de sa prospection « traditionnelle » … ? Comment obtenir des missions en tant qu’indépendant Ailleurs ?

Comment proposer ses services à l’international

Comment proposer ses services à l’international

Je fais des tests en ce moment, c’est quelque chose que j’aimerai développer pour mon activité, pour plusieurs raisons… Et en fait, ce n’est pas nécessairement si difficile, inaccessible que cela pourrait sembler !

En effet, en premier lieu, il ne s’agit pas non plus ici de réinventer entièrement la poudre ! En effet, tu peux commencer à prospecter à l’international, comme tu le fais à l’échelle de l’hexagone ! Tu as juste à adapter dans la langue vivante en question.

Aujourd’hui surtout, maintes plateformes d’emplois, de missions fonctionnent à l’international et sont accessibles de partout… Il n’a jamais été aussi simple, avec le web, de proposer ses services !

Je te recommande ainsi de chercher tes futurs clients via Indeed.com, LinkedIn, Welcome to the Jungle… En outre, des plateformes spécifiques à la langue et le métier ciblé.

Ensuite, il faut bien évidemment aussi se familiariser avec les subtilités de postuler dans un marché étranger, adapter CV, plaquette commerciale, tarifs… Découvrir les questions, les prérequis pour des missions à l’international.

N’hésite pas à faire des propositions de services spontanées, personnalisées.

Dans tous les cas, tu ne perds rien à planter des graines, à networker, à regarder ce qui est possible/demandé ailleurs 😊 !

Remote : un mode de travail plus développé à l’international

Remote : un mode de travail plus développé à l’international

Qui plus est, si tu souhaites travailler en télétravail, 100% à distance, en « remote », proposer tes compétences, ton savoir-faire Ailleurs, c’est particulièrement intéressant ! En effet, aux Etats-Unis, en Europe… Ce mode de travail est beaucoup plus développé qu’en France !

Par exemple, lorsque je cherche des offres en rédaction web, création de contenus, copywriting, emailing aux Etats-Unis, je cherche sur tout le territoire américain et il est beaucoup plus fréquent de voir apparaître sur la description la mention « remote » … J’estime facilement à quasiment 1 offre sur 4 aujourd’hui.

En fait, en temps de Covid-19, de crise sanitaire mondiale, les entreprises anglophones, à l’international sont, à mon sens, beaucoup plus adaptées que les nôtres… Lorsque je vois encore aujourd’hui des annonces avec écrit « télétravail Non », franchement cela m’agace. Pour certaines fonctions je comprends que cela soit encore compliqué mais pour de la rédaction, de la communication, être autant réfractaire professionnellement aujourd’hui à la distance, je trouve cela plutôt dommage, voire préjudiciable.

Prospecter pour le marché anglophone

Prospecter pour le marché anglophone

Pour en revenir à nos moutons, mon test cible surtout le Royaume-Uni et les Etats-Unis – pour l’Anglais.

– Je pourrais essayer de prospecter aussi en Asie, c’est à tester aussi… 😉

Ce que j’ai remarqué récemment en tout cas, c’est qu’il y a moins de barrières d’entrée a priori à postuler au Royaume-Uni qu’aux Etats-Unis… En effet, pour postuler auprès d’entreprises américaines, il te faudra parfois un visa, une sponsorisation… De plus, sache qu’ils posent régulièrement des questions d’ordre ethnique, d’origine, de genre… :

  • « De quelle race êtes-vous » ?
  • « Etes-vous un vétéran » ?
  • « Avez-vous un handicap » ?…

Personnellement cela ne me pose pas de problèmes de répondre à ce type de questions, mais c’est à savoir car cela peut surprendre au départ.

Se lancer sur des marchés internationaux

Se lancer sur des marchés internationaux

Pour terminer, voici quelques éléments à garder à l’esprit lorsque tu te lances sur des marchés internationaux :

  • Maîtriser la langue en question ;
  • Faire attention à la devise utilisée ;
  • Bien proposer des compétences spécifiques sur lesquelles tu peux avoir de la valeur ;
  • Ne pas oublier tes objectifs professionnels ;
  • Etre patient.

En effet, comme c’est un type de prospection qui diffère probablement de ce que tu fais d’habitude en tant qu’indépendant, cela risque sûrement de ne pas aboutir du jour au lendemain… ! Il va te falloir rester patient.

Bien évidemment, la facturation est l’étape suivante, je te conseille donc de bien te renseigner également pour facturer à l’international ! Cela comporte des subtilités administratives, juridiques, comptables, donc fais attention ! Je te souhaite bonne chance et surtout ne lâche pas !!

Si c’est possible pour moi, ça l’est sûrement pour toi aussi.

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à me le dire dans les commentaires et à partager 😉 !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
3 comments

Merci pour cet article très intéressant. Je retiens notamment que les cultures diffèrent, et qu’une question anodine dans un pays peut être dérangeante dans un autre. C’est là toute la richesse de l’interculturalité 😊

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *