Entreprendre, entreprendre et voyager

Un professionnel à distance ne reste pas moins un professionnel !

Un professionnel à distance ne reste pas moins un professionnel !
  • Ou la question de l’investissement professionnel en présentiel et à distance

Je te parle souvent des avantages d’entreprendre et de voyager, d’être un professionnel à distance, un freelance digital nomade, de créer un business à ton image pour aller loin… D’un côté c’est génial sur maints aspects, mais de l’autre je ne voudrais pas que tu croies que c’est tous les jours facile. Il faut que tu saches que ce mode de vie – ou « art de vie » comme dirait Timothy Ferriss – nécessite également de la patience et du courage. De réelles sources de motivation, de la persistance. Une bonne dose de pédagogie auprès des clients aussi.

C’est pourquoi, je voudrais répondre à un point un peu sensible auquel je suis actuellement confrontée en France aujourd’hui : la croyance qu’un professionnel à distance, en télétravail, en remote, serait « moins investi », « moins disponible », « moins efficace », « moins productif » … et j’en passe. Or, c’est souvent bien le contraire et il est grand temps de rétablir la vérité !

Je ne compte plus le nombre de fois où je suis au téléphone avec des prospects qui ne veulent même pas m’écouter lorsque je leur propose mes services à distance… J’ai souvent envie de leur dire qu’un professionnel en télétravail N’EST PAS moins productif ni moins intéressé… !

A mon sens, un professionnel à distance n’en reste pas moins un professionnel. L’investissement n’est en aucun cas lié à une « position géographique ».

Je l’avais déjà un peu abordé dans mon article sur le télétravail… Néanmoins, je vais ici proposer davantage de réflexions, solutions et réponses à ce sujet. Te donner certains aspects de mon expérience afin de t’aider à orienter ton business et ta prospection dans ce sens. Faire passer et partager un certain message. Confronter investissement professionnel en entreprise et à distance.

Investissement professionnel en présentiel et à distance

Investissement professionnel en présentiel et à distance

Pour commencer, je te propose de revenir d’abord sur les notions même de présence physique/en entreprise, de présentiel et de distance.

Le terme de présentiel désigne un mode de fonctionnement dans un temps et un espace physique commun, sans « média interposé ». Ce qui, traditionnellement et selon certaines idées reçues, s’oppose au « virtuel » et à la « distance ». C’est un terme bien utilisé dans des cadres professionnels et pédagogiques.

La distance, quant à elle, se présente comme un intervalle, un espace qui sépare plusieurs personnes ; voire des écarts, des différences entre deux choses, personnes, statuts, qualités… Par extension, le travail à distance se fait depuis un lieu éloigné, avec un mode de communication supposé moins « direct ».

Le travail à distance

Le travail à distance

Aujourd’hui, le travail à distance a tellement évolué qu’il me semble bien simpliste de s’en tenir aux définitions premières et de nier la productivité qui en découle.

En fait, depuis l’émergence des nouvelles technologies, des outils numériques, le travail à distance, comme on le nomme, a pris un essor considérable et a complètement transformé le rapport et l’organisation vis-à-vis du travail.

Le travail à distance se traduit ainsi par un ensemble de techniques, de moyens et de méthodes qui permettent à un professionnel, un agent économique, de produire, de contribuer à des biens et des services ; tout en étant situé hors de l’entreprise, du centre de production habituel, physique.

Lorsqu’un professionnel est hors de l’entreprise, il ne l’est que géographiquement parlant ! En fait, mentalement et professionnellement parlant, il est beaucoup plus « dedans » ! L’investissement est une question d’implication en termes d’échanges, de réussites… Cette idée montre déjà que ce sont simplement les process qui changent, qui évoluent, non pas les résultats en tant que tels.

Selon plusieurs études, et comme tu le comprends je m’aligne complètement avec, le travail à distance permet surtout une démultiplication des moyens de production, un élargissement des possibilités.

Bien évidemment, petite parenthèse : du côté du professionnel, cela implique une modification des habitudes et du mode de vie – si tu veux j’en ferai un article dédié 😊… Du côté de l’employeur, du client, cela implique souvent – si c’est bien respecté – une productivité accrue du professionnel, une meilleure créativité et motivation qui s’en trouvent libérées.

L’investissement à distance est difficile

L’investissement à distance est difficile

Venir en entreprise, en présentiel, est une solution de facilité. Le collaborateur n’a pas le choix. Il le fait simplement car il le doit, sans se poser plus que cela de questions quant à sa productivité directe. De ce fait, l’investissement à distance est pour moi d’autant plus louable que la distance est difficile et n’est pas toujours simple à gérer ! Cependant, lorsqu’elle est bien appréhendée, elle est très bénéfique !

De plus, une idée très intéressante est que le travail à distance, ne l’oublions pas, oblige à mieux formaliser les attentes et engagements mutuels 😉 ! Ce qui à terme est un vrai gain de temps et de productivité constant quant à la communication, l’avancement des missions et l’amélioration des certains process, méthodes de travail, de production.

Un présentiel remis en question

Un présentiel remis en question

En fait, au fur et à mesure que les technologies se débloquent, que, pour ainsi dire, notre présence se « digitalise », se dématérialise, et perd de sa crédibilité, se voir de visu ou en présentiel devient une option. Un choix que l’on met en avant.

Ce qui dérange certains, c’est que le contact direct SEMBLE reculer ainsi d’un cran. Avec le travail à distance, les brainstormings virtuels, les formations en ligne, les vidéo conférences… La « présence ne fait plus vraiment sens ». D’où l’intérêt légitime de certaines limites… Mais pas en termes d’investissement.

Le contact direct ne recule pas vraiment. Il se différencie simplement. Il s’effectue, non pas via une présence physique, mais par le biais d’un canal, d’un support de communication, de travail.

Et alors que dans un même contexte ambiant, certains détails peuvent être rapidement occultés, une visio, un outil collaboratif, eux, ne mentent pas. La concentration sur chaque aspect professionnel est renforcée !

Productivité et préjugés

Productivité et préjugés

Pour moi, ce qui est très important, c’est qu’un professionnel en remote a fait le choix de ce positionnement. Il connaît les raisons, les tenants et aboutissants et sait s’aligner en fonction. Par des outils, une flexibilité, une disponibilité en termes d’horaires… Pourquoi alors, parce que ce mode de fonctionnement est aujourd’hui un peu « inhabituel » – et finalement encore trop précurseur ? –  faudrait-il juger le professionnel, remettre ses compétences et son investissement surtout en question ?

De toute façon, aujourd’hui, dans bon nombre d’entreprises, tout est en open-space. Le télétravail se concrétise au moins un jour par semaine… Les entreprises elles-mêmes se dématérialisent toutes seules et mettent en place ce processus, cette transformation, ce changement, cette évolution…

Ce n’est pas pour rien qu’il existe des entreprises 100% remote aujourd’hui 😊 ! Il est donc primordial de savoir s’adapter et bien gérer cette transition.

La dématérialisation répond à une perte d’investissement en présentiel

La dématérialisation répond à une perte d’investissement en présentiel

Ce que je voudrais dire aussi à ces prospects méfiants de la distance, c’est que, non seulement leurs collaborateurs à la machine à café ne seront pas plus productifs, mais de surcroît, tout ce processus répond clairement à une situation actuelle en entreprise qui est problématique.

Car en effet, l’accent est aujourd’hui mis sur le bien-être du collaborateur, son équilibre entre vie professionnelle et personnelle. Des récompenses dérisoires calculées sur du temps passé hors de chez lui ne l’intéressent plus. Il souhaite pouvoir s’exprimer et réaliser ses aspirations personnelles ; l’envie de carrières longues dans une même entreprise s’essouffle inexorablement. Le collaborateur s’épuise, il n’est plus motivé dans les murs de l’entreprise… Il faut donc aller chercher des solutions autres, ailleurs… La motivation est une question qui m’intéresse beaucoup. Ce que je souhaite juste dire en quelques mots ici, c’est que la fiabilité et la fidélité du professionnel n’est pas non plus liée à sa présence directe. Les employeurs pourraient bien être justement surpris !

Mais en attendant que les mentalités continuent de changer et la situation d’évoluer sur le sujet de l’investissement professionnel et de la distance, que faire alors lorsque l’on est face à un client qui se méfie de la distance dans le travail/ pour un bon investissement professionnel ?

Le travail à distance et ses solutions

Le travail à distance et ses solutions

Non seulement mon but est d’apporter des réponses aux prospects, mais également de t’apporter, à toi, des clés pour faire évoluer les mentalités dans ce sens et booster ton investissement à distance !

Comme évoqué précédemment, c’est à toi de t’aligner grâce aux technologies, aux bénéfices du travail à distance – comme le gain de temps – et aux arguments démontrés.

Le professionnel à distance

Il existe maintes solutions pour effectuer aujourd’hui bon nombre de tâches habituellement effectuées en entreprise. Des outils collaboratifs, des moyens de communication efficaces et peu onéreux… L’objectif principal étant justement de miser sur le collectif pour ne pas rester dans de l’individualisme professionnel redouté.

Si tu souhaites valoriser ton investissement professionnel, aujourd’hui avec la dématérialisation, la balle est clairement dans ton camp.

Et n’oublie pas dans tes échanges avec tes clients et les réfractaires, que le but est d’avoir toujours un rapport gagnant/gagnant 😉 !

La distance n’est finalement qu’une « idée ». Un concept bloquant en apparence qu’il faut « combattre » … Et puis, l’investissement est aussi une question d’expérience et de personnalité surtout… Et c’est la même chose pour les voyages ! – J’y reviendrai.

En somme, sois professionnel, patient, empathique et ton investissement finira par payer !

Enfin, surtout ne te laisse pas démonter par ceux qui ne sont pas sérieux en la matière ! Prouve-leur chaque jour que l’investissement n’est en aucun cas lié à une présence géographique.

A très bientôt pour garder la motivation et continuer d’entreprendre et voyager ! Si ce n’est toujours pas fait, n’oublie pas de t’abonner au blog ! C’est gratuit et tu seras directement prévenu(e) des nouveautés par email. Enfin, tu peux aussi me faire part de tes questions et commentaires ! Merci par avance et je te donne rendez-vous très vite😉 !

Partagez l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
2 comments

Article très intéressant et vrai. Il y a tellement de préjugés concernant le home office et le travail à distance en général. Pourtant on vit dans un monde qui évolue constamment. En cas de crise, on demande aux salariés de travailler depuis chez eux mais seulement car c’est une situation “exceptionnelle”. Mais j’ai bon espoir que les choses changent avec les nouvelles générations et les technologies qui n’existaient pas et qui permettent aujourd’hui de travailler de n’importe où dans le monde.

Bonjour Adama, un grand merci pour votre commentaire !! Je suis complètement d’accord. Affaire à suivre et au plaisir de vous revoir bientôt sur le blog ! Bonne journée

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *